Varnish-cache changer la configuration dynamiquement

logo-varnishSur un site en production il est souvent bien pratique de mettre à jour la configuration de varnish à chaud (sans avoir à redémarrer le service). Le rechargement de configuration passe par l’utilisation de varnishadm.

Chargement du fichier VCL

Une fois la modification effectuée dans votre fichier VCL, lancez l’utilitaire varnishadm afin de charger le fichier en utilisant la commande vcl.load.

# en cas de réussite de la compilation
varnish vcl.load default /etc/varnish/vcl/default.vcl
200
VCL compiled.

# si le compilateur échoue sur le vcl
varnish vcl.load default /etc/varnish/vcl/default.vcl
131 
Message from VCC-compiler:
Le chargement de la configuration avec la commande vcl.load s’effectue en précisant le nom de la configuration (dans notre exemple defaut). Celle-ci ne doit pas être déjà utilisée.

Utilisation de la nouvelle configuration

Pour activer la nouvelle configuration, il suffit d’utiliser la commande vcl.use avec le nom de la configuration.
varnish vcl.use default
200
Si l’on a besoin de faire des modification et de recharger le vcl sur la même configuration il faut la décharger en utilisant la commande vcl.discard

Liste des configurations avec leur statut

La commande vcl.list fournit la liste des vcl chargés dans des configurations et indique la configuration active. Par défaut si le chargement a été effectué au démarrage, on obtient le résultat suivant :
varnish vcl.list
200
active        546 boot
Voici la liste des commandes sur les vcl :
vcl.load configname filename
vcl.inline configname quoted_VCLstring
vcl.use configname
vcl.discard configname
vcl.list
vcl.show configname

0 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.